Énergies extrêmes

Dans une démocratie participative, ceux ne sont pas les élus ni les experts qui doivent décider pour les citoyens, surtout s’ils ne sont pas indépendants…

Un jour d’octobre 2010, Sylvain Lapoix découvre l’existence des gaz de schiste en prenant un café avec un ami.

Pour aller au-delà des images du documentaire Gasland et des arguments redondants d’un débat médiatique ultra politisé, il a depuis parcouru les gisements américains et européens, rencontré des fermiers, des élus ou encore des ingénieurs qui, de l’après-guerre à nos jours, ont été acteurs ou témoins d’une révolution énergétique qui ne dit pas son nom. Celles des énergies extrêmes, qui menacent aujourd’hui les tentatives de sortie du tout-pétrole.

Une stratégie mondiale où les gaz de schiste ne sont pas là que pour brûler aux yeux de l’opinion et des décideurs, Juste assez pour entretenir un rideau de fumée légèrement soufré…

Chez Futuropolis

energiesextremes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>