Archives mensuelles : janvier 2015

Passeport pour les deux infinis

Voici le « passeport pour les deux infinis »,
un livre qui nous guide et nous éclaire
pour un voyage initiatique au coeur de l’univers
de l’infiniment grand à l’infiniment petit.

Un passeport soigneusement rédigé par 26 scientifiques
pour nous dévoiler gluons, protons, bosons, gravitons.
Laissons nous guider par petits pas à travers 13,8 milliards d’années
pour mieux comprendre lumière, gravité, matière et anti-matière.

Du femtomètre au milliard de parsecs,
cet ouvrage destiné au grand public
décrit ce qui nous précède et nous entoure,
tout ce qui nous « unis », tout ce que nous avons de commun.

Rédigé pour être accessible à tous les lycéens,
73 chapitres courts de 2 pages maximum,
il est possible de se construire petit à petit
une vision de l’incroyable progrès fait depuis 300 ans

Le livre chez Dunod

 

Passeport pour les deux Infinis

 

Réunion publique organisée par Echos Citoyens

Jeudi 15 janvier 2015, à 20h15

première réunion publique

au caveau Bugatti,

Hôtel de la Monnaie

à Molsheim

Venez débattre, enrichir et consolider la vie citoyenne

Associez-vous à toutes celles et ceux qui, comme nous,

désirent s’exprimer et participer à la vie locale.

Molsheim j’y vis, Molsheim j’en parle

site internet: http://echos-citoyens.fr/

logoTélécharger l’affiche: Débat association Echos Citoyens à Molsheim le 15-01-2015

Au niveau du passage à niveau

Montage Passage à niveau Lingo-Molsheim 01-01-2015 moindre résolutionMontage photo-fiction réalisé par Échos-Citoyens, pour donner une idée approximative de ce à quoi pourrait ressembler le carrefour de la gare dans un avenir indéterminé

La séance du conseil municipal du 19 décembre dernier comptait 45 points à son ordre du jour.

Une séance roborative donc, mais néanmoins rondement menée par le premier magistrat de la commune, lequel il est vrai, possède en la matière une habileté de virtuose.

Le citoyen lambda, lui, reste un peu sur sa faim, surpris du peu d’écho que trouvent les présentations qui se succèdent à marche forcée au sein d’une assemblée délibérante (qui, en vérité, ne délibère pas). Certes, nous objectera-t-on, le travail est en grande partie fait en commission et, semble-t-il, les débats sont clos, les arbitrages ont été rendus.

L’unanimité règne donc sans partage.

Nous nous arrêterons ici sur les trois points suivant :

  • Point 12 : Suppression du passage à niveau n° 20 – convention de transfert de gestion et de superposition d’affectations du domaine public et d’entretien entre la commune de Molsheim et le Département du Bas-Rhin.
  • Point 13 : Suppression du passage à niveau n° 20 – avenant n°1 à la convention de financement relative aux études de projet et à la réalisation des travaux.
  • Point 14 : Suppression du passage à niveau n° 20 – convention de maîtrise d’ouvrage unique entre la ville de Molsheim et Réseau Ferré de France portant définition des conditions d’études et de réalisation de la mise en accessibilité du passage souterrain.

Comme on le constate aisément il s’agit là de délibérations assez techniques, destinées à faire avancer le dossier. « Nous n’en sommes encore qu’aux préliminaires et rien n’est joué, » nous dit Laurent Furst, qui garde cependant « bon espoir de voir disparaitre un passage à niveau réputé comme l’un des plus dangereux de notre pays, et au premier rang de ceux considérés comme tels en Alsace ».

Lire la suite